NEWSLETTER #5

Mobilité et tourisme vertueux : éléments de programme

 

La montagne au cœur  veut proposer les solutions les plus efficaces pour lutter contre le changement climatique, préserver notre patrimoine et notre économie et assurer le développement d’un tourisme vertueux.

Découvrez l’un des projets phare de notre campagne : la création d’un Pacte Environnemental Local (PEL) !

→ Notre volonté est de diminuer la place de la voiture et d’augmenter les opportunités de mobilité douce. L’adhésion au PEL serait une décision prise par chacun, en réunissant l’ensemble des citoyens et des acteurs socio-économiques du village. Nous voudrions construire un grand parking à l’extérieur des Houches pour y stationner les voitures des touristes. Des navettes (électriques) relieraient ce parking au bourg. Cette étape permettrait dans un premier temps de réduire le trafic routier lié au tourisme. Les automobilistes et leurs familles seraient encouragés à participer grâce à des avantages ou réductions dans des magasins ou chez des commerçants et artisans locaux volontaires. Ce donnant-donnant, qui pousse à la découverte des Houches à pied, améliorera aussi la visibilité de nos commerces de proximité. Une deuxième étape du PEL consistera à encourager la mobilité cyclable pour tous grâce à un plan pluriannuel de réfection des routes pour créer des pistes cyclables.

→ Cette proposition ne pourra être menée à terme qu’avec la participation active des commerçants. C’est pourquoi, nous serons à leur écoute, comme nous l’avons été au cours de ces derniers mois, pour permettre d’adapter ce projet aux besoins de tous.

Cependant, nous sommes face à un dilemme : est-il possible de faire face aux enjeux du climat tout en préservant l’activité économique du village, liée aux sports d’hiver ? Nous pensons que oui. Des solutions existent pour sauvegarder notre patrimoine et nos ressources.

Nous vous présentons une autre proposition de notre programme : la création d’une « ferme à neige ».

→ Aujourd’hui, nous produisons de la neige à partir du réseau d’eau potable des Houches. Il n’en est plus question, nos infrastructures doivent être adaptées pour préserver nos ressources en eau. Les courtes périodes de froid où il est possible de faire de la neige doivent être rationalisées et nous devons être capables de préserver cette neige pour limiter l’utilisation des canons tout en assurant les besoins pour le tourisme.

→ La réalisation de « fermes à neige » est une opportunité qui a déjà fait ses preuves dans d’autres stations de ski. Nous devons l’étudier pour l’adapter à notre territoire et ainsi mettre toutes les chances de notre côté pour préserver au mieux l’activité économique liée au ski dans cette période de transition environnementale.

Merci d’avoir pris le temps de lire ces propositions qui nous tiennent à cœur et qui amélioreront, nous en sommes persuadés, le quotidien des habitants et professionnels des Houches.

Contact

2020@stephane-lagarde.fr

Ecrire un message

8 + 3 =